École Régionale de Cancérologie : succès de la 2nde édition des Oncoriales dédiée aux échanges entre étudiants et jeunes talents autour du cancer

17 octobre 2016

École Régionale de Cancérologie : succès de la 2nde édition des Oncoriales dédiée aux échanges entre étudiants et jeunes talents autour du cancer

Initiée en juillet 2015, l’École régionale de cancérologie a réuni lors de la seconde édition des Oncoriales, le 13 octobre 2016, près de 100 participants (étudiants, universitaires, chercheurs, médecins, entrepreneurs, associatifs) de la région autour de questions de recherche portant sur le cancer.

Succès pour la 2nde édition des Oncoriales

Illustration concrète de l’École régionale de cancérologie, la seconde édition des ONCORIALES s’est tenue à Tassin-la-Demi-Lune ce 13 octobre 2016. Elle a réuni près de 100 étudiants des universités de Lyon, Saint-Étienne, Clermont-Ferrand et Grenoble, de toutes formations : masters, doctorants, post doctorants, jeunes professionnels de la santé et issus de différents horizons du soin (médecine, soins infirmiers…) et de la recherche scientifique (sciences du vivant, sciences humaines et sociales, santé publique…).

Au travers de conférences et ateliers de travail thématiques, les participants ont ainsi pu échanger avec une vingtaine de d’acteurs majeurs en cancérologie de la région (chercheurs, universitaires, médecins, entrepreneurs, associatifs). Ces échanges avaient un double objectif : faire le point sur les avancées scientifiques de la lutte contre le cancer, et discuter des transformations qui touchent tant le domaine de la recherche que celui de l’organisation des soins. En perspective, imaginer les formations de demain qui accompagnent ces changements en préparant au mieux ces futurs professionnels.

Cette journée s’est déroulée au Domaine de Montcelard – Mérieux Université, en présence d’Alain Mérieux qui a tenu à féliciter le Comité Jeunes Chercheurs de l’École régionale de cancérologie.

Trois ateliers ont été proposés aux participants en collaboration avec des partenaires régionaux (le pôle de compétitivité Lyonbiopôle, le cluster I-Care, la Fondation pour l’Université de Lyon), nationaux (la Fondation ARC, l’association La Paillasse, Janssen) et internationaux (Centre International de Recherche sur le Cancer).

Ces temps d’échanges ont permis aux participants d’aborder des questions variées autour du cancer telles que l’offre de formations actuelle et à venir, la valeur ajoutée de l’Ecole régionale de cancérologie via ses potentielles applications ou encore la méthodologie à adopter pour identifier et monter des projets de recherche collaboratifs et pluridisciplinaires.

Une session de présentation flash a permis à six doctorants de présenter leurs travaux de recherche dont deux ont remporté un prix mobilité d’une valeur de 250 euros remis par le Cancéropôle CLARA.

Ce qu’ils en retiennent…

Lauréate du Prix Mobilité : Judith Passildas – Doctorante 1ère année – Centre Régional de Lutte contre le Cancer d’Auvergne, Centre Jean Perrin

C’est la première année que je participe à la Journée des Oncoriales et j’ai trouvé l’idée bonne de rassembler des doctorants en cancérologie de la région. En effet, durant cette journée, on a pu échanger avec des personnes de domaines  différents tels que des doctorants en sciences humaines ou des mathématiciens, ce qui m’a permis de découvrir d’autres facettes de la cancérologie. Par ailleurs, nous avons eu l’occasion d’assister à différentes présentations de professionnels toutes plus enrichissantes les unes que les autres. J’ai également appris l’existence d’un Comité des Jeunes Chercheurs dont le but est d’étudier le besoin des doctorants et de proposer des solutions. Enfin, la participation aux présentations flash a été l’occasion pour moi de m’entrainer à présenter mes travaux devant un public, ou encore à répondre aux questions. Je trouve également encourageant de proposer des prix, ce qui nous motive à continuer.

Lauréate du Prix Mobilité : Angéline Ginzac – Doctorante 1ère année – Centre Régional de Lutte contre le Cancer d’Auvergne, Centre Jean Perrin

Les Oncoriales m’ont permis de rencontrer des étudiants aux horizons divers avec qui j’ai pu échanger autour de nos problématiques quotidiennes. Ce fut une journée enrichissante et qui encourage à s’investir dans nos recherches et à les partager avec les multiples acteurs qui font évoluer le monde de la cancérologie (étudiants, doctorants, professionnels de la santé, chercheurs, directeur de centre). C’est également l’occasion d’apprendre l’existence d’associations ou de manifestations comme le Comité des jeunes chercheurs ou le Hackathon, et de découvrir des programmes innovants comme EPIDEMIUM. Les Oncoriales nous ont aussi offert la possibilité de s’exercer à la présentation orale synthétisée, un excellent exercice pour nos formations, avec en prime pour ma part une récompense à la clé qui me permettra certainement de participer à un congrès.

Anouk Berger – Groupe Éducation et Formation,  Centre international de Recherche sur le Cancer

Une journée riche en échanges, faisant ressortir la nécessité de la pluridisciplinarité dans un contexte en constante évolution et illustrant la façon dont diverses disciplines peuvent collaborer.

Plus particulièrement, et concernant les formations complémentaires, cet évènement a permis de réunir des acteurs de la Région pour affiner l’évaluation des besoins des jeunes chercheurs et identifier des approches concrètes pour y répondre, notamment en valorisation et mutualisant des ressources existantes.

Guillaume Frasca – Responsable Pôle Evaluation et Promotion Scientifique, Fondation ARC pour la Recherche sur le Cancer

 La Fondation ARC et le CLARA partagent la même conviction : pour soutenir l’innovation en cancérologie, nous devons nous appuyer sur les jeunes chercheurs et jeunes soignants. Ces Oncoriales ont été une belle occasion de les faire réfléchir sur les différentes facettes du domaine et de travailler ensemble à définir les priorités de l’École régionale de cancérologie, conçue pour et avec eux.

Download pdf

Haut de page