Forte participation pour l’édition 2017 du Forum de la Recherche en Cancérologie Auvergne-Rhône-Alpes avec plus de 600 participants sur deux jours

6 avril 2017

Forte participation pour l’édition 2017 du Forum de la Recherche en Cancérologie Auvergne-Rhône-Alpes avec plus de 600 participants sur deux jours

4-5 avril 2017 : le Forum de la Recherche en Cancérologie organisé par le Cancéropôle Lyon Auvergne-Rhône-Alpes (CLARA) a marqué une nouvelle fois les esprits pour sa 12ème édition en mobilisant près de 600 spécialistes de la cancérologie de la région. Chercheurs, cliniciens, industriels, étudiants et représentants de la société civile ont ainsi pu échanger autour de 39 conférences et plus de 130 communications affichées. A cette occasion, 8 jeunes chercheurs ont été récompensés pour leurs travaux. Succès également avec la soirée-débat grand public sur le thème du cancer, qui a clôturé ces deux jours d’échanges, rassemblant près de 100 participants.

 Deux jours d’Échanges autour des dernières avancées de la recherche régionale en cancérologie
Le Forum de la Recherche en Cancérologie Auvergne-Rhône-Alpes continue d’afficher une réussite exceptionnelle avec une forte mobilisation des acteurs régionaux de la recherche en oncologie.

C’est un signe fort du dynamisme de notre communauté qui illustre à nouveau l’attractivité de cet évènement. Cela démontre l’importance de pouvoir nous retrouver pour échanger sur nos projets, imaginer de nouvelles pistes de recherche et décloisonner les disciplines

déclare le Pr. Véronique TRILLET-LENOIR, Présidente du Comité de Direction du CLARA.

Le programme de ces rencontres scientifiques est résolument placé sous le signe de la pluridisciplinarité et de l’innovation, pour aborder ensemble les grands enjeux représentés par les pathologies cancéreuses et permettre une meilleure prise en charge des patients.

Articulée autour de 7 conférences thématiques, l’édition 2017 du Forum a donné la parole à 39 conférenciers pour dresser un état des lieux des avancées récentes de la recherche sur le cancer et apporter des éclairages de la recherche fondamentale à la recherche clinique, en associant le regard des sciences humaines et sociales.

7 symposia menés en partenariat avec des structures régionales

En association avec le Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon (CRCL) et l’Institut de Biosciences et Biotechnologies de Grenoble (BIG), la conférence d’ouverture a mis en avant la régulation traductionnelle, régulation qui est encore peu étudiée dans le domaine du cancer. Cette session a apporté un éclairage sur les spécificités des outils et les nouveaux concepts qui en découlent, tel que la protéomique, la protéogénomique et la translatomique.

Par la suite, le CLARA s’est associé avec les délégations régionales de l’Inserm et du CNRS pour donner la parole aux nouveaux chercheurs recrutés en région. 6 jeunes chargés de recherche ont ainsi pu présenter leurs travaux de recherche en lien avec la cancérologie.

Le symposium organisé par le Centre Léon Bérard et le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) s’est intéressé à l’établissement d’un lien de cause à effet entre facteurs environnementaux et risque de cancer, en abordant les enjeux des approches interdisciplinaires, intégrant systèmes d’information géographiques et nouvelles technologies “omic”, et permettant d’identifier les conséquences sur l’exposome interne et les voies moléculaires sous-jacentes.

La première journée s’est clôturée par un symposium pluri-disciplinaire qui a abordé la problématique complexe de réduction du tabagisme sous les éclairages de la recherche en prévention des cancers, de la science politique, de la tabacologie et de la biologie.

En ouverture de la deuxième journée, le Site de Recherche Intégrée sur le Cancer de Lyon LYric a animé une session articulée autour de la médecine de précision et des premiers résultats d’un essai clinique moléculaire. Ces nouveaux essais cliniques, ainsi que l’évolution des traitements ont fait rapidement évoluer la prise en charge du patient dans son parcours de soin et suscitent de nouvelles questions sociétales. La session a permis de traiter ces sujets de manière intégrée.

Les progrès réalisés ces dernières années dans l’analyse de l’ADN tumoral circulant ouvrent des perspectives majeures dans la prise en charge des cancers, au travers du développement des biopises liquides. La session organisée par l’Institut de Cancérologie des Hospices Civils de Lyon a permis de faire un état des connaissances tant sur le plan de la recherche, avec les enjeux techniques de l’analyse de l’ADN circulant, que sur l’application en clinique.

Le symposium de la Plateforme d’Aide à la Recherche Clinique en Cancérologie Auvergne-Rhône-Alpes s’est intéressé, quant à lui, à l’utilisation des big data et des données de vie réelle en clinique, en évoquant sa méthodologie, ses interprétations ainsi que ses limites.

Enfin, le programme a permis de mettre en avant des partenaires avec lesquels le CLARA collabore, tel que le programme de collaboration ouverte sur le big data en cancérologie Epidemium et la Fondation BMS pour la Recherche en Immuno-Oncologie.

Cette douzième édition du Forum s’est révélée particulièrement riche en termes de contenus et de participation. La mobilisation dépasse les frontières de notre région et le Forum compte chaque année plus de participants venant de l’étranger. Nous avons pris date pour l’année prochaine des 3 et 4 avril 2018, afin de célébrer ensemble les 15 ans du CLARA

souligne Olivier EXERTIER, Secrétaire Général du CLARA.

8 jeunes chercheurs primés

A l’occasion des deux sessions posters animées par un jury d’experts, plus de 130 communications affichées ont été évaluées et présentées. En partenariat avec la Fondation ARC pour la Recherche sur le Cancer, 8 jeunes chercheurs ont reçu un prix, les récompensant pour la qualité de leurs travaux :

Thème : Progression et résistance tumorale
Roland Abi Nahed / Déborah Reynaud, Institut des Biosciences et Biotechnologies de Grenoble

Marion Bruelle, Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon

Thème : Bioinformatique, modélisation
Marie-Elisa Pinson, GReD, Clermont-Ferrand

Thème : Recherche clinique
Judith Passildas, Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand

Thème : Environnement, nutrition, épidémiologie
Marie Goepp, Unité de nutrition humaine, Clermont-Ferrand

Thème : Infections et immunité
Hélène Vanacker, Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon

Thème : Prévention, sciences humaines et sociales
Messaouda Oudjehih, Batna’s university Algerie

Thème : Nanomédecine, technologies pour la santé
Laure Alston, Laboratoire CREATIS, Lyon

Succès de la soirée-débat grand-public

En clôture du Forum, une soirée-débat à destination du public « Le cancer : vivre avant, pendant, après » a été organisée en partenariat avec les associations de patients et l’Inserm. Quatre interventions de spécialistes ont permis d’aborder les dernières avancées de la recherche sur le cancer de manière vulgarisée sur des thèmes variés, tels que la pollution de l’air, le dépistage du cancer du sein, le retour à l’emploi ou encore le programme d’accompagnement des patients et aidants par l’Inserm.

Download pdf

Haut de page