Le Cancéropôle CLARA et Epidemium signent un accord de partenariat : un programme qui place le big data au cœur de la recherche sur le cancer.

11 avril 2017

Le Cancéropôle CLARA et Epidemium signent un accord de partenariat : un programme qui place le big data au cœur de la recherche sur le cancer.

Avec l’avènement du big data en santé, la recherche sur le cancer est face à un défi immense pour analyser et utiliser cette source précieuse d’informations aux potentialités largement sous-exploitées dans la lutte contre le cancer. Dans ce contexte, le CLARA et Epidemium mettent en place un accord de partenariat afin de créer des passerelles entre leurs communautés respectives et générer de nouveaux projets de recherche alliant big data et cancer.Malgré les avancées scientifiques récentes, le cancer est responsable de 8,2 millions de décès en 2012, dont 148 000 en France, avec la prévision terrifiante de 60% de décès en plus chez les femmes d’ici 2030 dans le monde. L’apport du big data constitue un enjeu majeur de la recherche en cancérologie pour répondre à ce problème de santé publique et expérimenter de nouvelles méthodologies de travail.

Né en avril 2015, le programme Epidemium représente l’effort conjoint du laboratoire pharmaceutique Roche et du laboratoire communautaire La Paillasse d’expérimenter une manière innovante de faire de la recherche scientifique et médicale, en utilisant une source d’informations en plein essor bien qu’encore sous-exploitée : le big data . Il leur tenait à cœur de prouver que, dans le périmètre de la science, la rencontre d’acteurs de natures différentes et animés par les mêmes principes est source d’innovation.

Il s’agit d’identifier les grands défis et les opportunités du big data , appliqués à l’oncologie et de rassembler un volume inédit de jeux de données ouverts – open data – et hétérogènes. Pour sa part, investi depuis plus de 15 ans dans la lutte contre le cancer, grâce au soutien de l’Institut National du Cancer et des collectivités territoriales, le Cancéropôle Lyon Auvergne-Rhône-Alpes (CLARA) fédère l’ensemble de la chaîne de valeur de la recherche en cancérologie à l’échelle de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Véritable catalyseur pour actionner des initiatives structurantes, le CLARA agit en faveur du nécessaire décloisonnement disciplinaire et sectoriel en cancérologie, comme de l’émergence de nouvelles solutions préventives, thérapeutiques et technologiques. Le CLARA assure un continuum recherche-soins en accompagnant le transfert des innovations jusqu’au lit du patient.

Le big data : l’espoir d’une nouvelle approche pour la recherche

L’analyse des données massives et hétérogènes offre de nouvelles perspectives pour la santé, avec notamment le développement d’une médecine prédictive, donc préventive, et le déploiement d’outils plus performants de suivi, de décision et de diagnostic. Nous tendons ainsi vers une médecine personnalisée et des innovations thérapeutiques à pharmacopée constante, mais aussi vers une compréhension plus fine des problématiques de santé publique

explique Olivier de FRESNOYE du programme Epidemium.

Après une première année volontairement circonscrite à l’onco-épidémiologie, qui a permis de faire la preuve du succès de ce programme aux valeurs d’ouverture, de transparence, de trandisciplinarité et d’indépendance, il est temps aujourd’hui d’ouvrir d’autres portes et de chercher à rendre accessibles de nouvelles données (génomique, imagerie médicale ou encore analyse de texte libre) qui pourraient représenter de formidables champs d’application. C’est la démarche qu’adopte Epidemium, pour permettre de faire avancer la recherche en cancérologie, dans l’intérêt du patient.

Œuvrer au service du décloisonnement de la connaissance

Le CLARA et Epidemium partagent une vision commune pour innover en cancérologie en faveur du décloisonnement de la connaissance. Ils se retrouvent autour de valeurs fondamentales à leurs activités respectives, comme la recherche collaborative, la transdisciplinarité et l’innovation ouverte.

Ce partenariat permettra de favoriser les interactions entre différents acteurs et d’imaginer et déployer de nouvelles méthodologies de recherche. Pour cela, les deux structures s’engagent à collaborer sur le développement d’actions conjointe et la mise en place d’ateliers de travail pour faire émerger de nouvelles solutions dans les domaines de l’épidémiologie, de l’imagerie médicale, du texte libre ou de la génomique.

Cette collaboration vise à mettre en synergie des initiatives pilotées respectivement par le CLARA et Epidemium, et de s’appuyer sur des compétences ainsi que des expertises complémentaires.

Dans le cadre de sa programmation 2015-2017, le CLARA s’implique dans une politique d’animation scientifique pour favoriser le rapprochement entre les disciplines et répondre aux défis que représente le big data . Ce partenariat va nous permettre de renforcer notre stratégie et de rassembler des communautés multidisciplinaires du domaine de la santé, du biomédical, des sciences sociales, de la datascience, de l’informatique, de la prévention, de l’épidémiologie ou encore de la santé publique

souligne Olivier EXERTIER, secrétaire général du CLARA.

Download pdf

Haut de page