Près de 800 participants au Forum de la Recherche en Cancérologie pour célébrer les 15 ans du CLARA

5 avril 2018

Près de 800 participants au Forum de la Recherche en Cancérologie pour célébrer les 15 ans du CLARA

Cette année, le Cancéropole CLARA célèbre 15 ans d’activités au service des acteurs régionaux de la cancérologie. Le Forum de la recherche en cancérologie, placé sous le signe de la célébration, a été l’occasion de proposer un programme scientifique  exceptionnellement riche, en intégrant le Research2Business Oncology Meeting. Cet événement, qui a rassemblé pour sa 13ème édition près de 800 participants sur deux jours, a permis de faire le bilan de l’engagement qui anime le CLARA depuis 2003 et de mettre en lumière les belles trajectoires de projets qui témoignent de la vitalité de l’écosystème scientifique régional.

Chercheurs, cliniciens, entreprises, étudiants, patients, représentants de la société civile et pouvoirs publics ont ainsi pu échanger autour de 60 conférences et plus de 110 communications affichées et orales. A cette occasion, 6 jeunes chercheurs ont été récompensés pour leurs travaux. Succès également avec la soirée grand public sur le thème « prédire le cancer, mythe ou réalité ?, qui a clôturé ces deux jours d’échanges, en rassemblant plus de 100 participants. Enfin, grâce à la convention d’affaires « Research2Business Oncology Meeting », 8 projets ouverts à la collaboration ont présentés en plénière pour booster leur développement et l’’espace de rendez-vous face-à-face a permis 240 rencontres entre de futurs partenaires.

A année exceptionnelle, programme exceptionnel

Le Forum de la Recherche en Cancérologie Auvergne-Rhône-Alpes continue d’afficher une réussite exceptionnelle avec une forte mobilisation des acteurs régionaux de la recherche en oncologie. La cérémonie d’ouverture, initiée par Véronique Trillet-Lenoir, Présidente du Directoire du CLARA et Alain Mérieux, Président de l’Institut Mérieux, a permis de revenir sur la trajectoire du Cancéropôle ces 15 dernières années.

« Dès les débuts du projet en 2001, le CLARA a fait figure de pionnier : 2 ans avant la création des cancéropôles français, une organisation régionale de la recherche en cancérologie voyait le jour. Elle associait déjà les forces académiques et industrielles de la région Rhône-Alpes. A ses prémices, le CLARA s’est différencié des autres pôles par la forte implication des acteurs institutionnels locaux et le soutien des collectivités territoriales (Métropole et Région). Le CLARA se différenciait également par son approche globale: médicale, scientifique, et économique », a indiqué Alain Mérieux, Président de l’Institut Mérieux.

Lancement du CLARA 4.0

Le Forum a été l’occasion de présenter la nouvelle feuille de route du CLARA pour la période 2018-2022, rendue possible grâce au soutien renouvelé de l’Institut National du Cancer et des collectivités territoriales.

L’engagement du CLARA s’appuiera sur les domaines d’excellence et d’innovation en oncologie de la région à savoir : les innovations biomédicales, les innovations en technologies pour la santé, ainsi que la prévention et les innovations sociales.

« Nous progresserons face au cancer en travaillant collectivement et en œuvrant dans une démarche intégrée. En maillant les expertises de notre territoire, nous disposerons des atouts nécessaires pour relever des défis tels que l’immunothérapie appliquée au cancer, la montée en puissance de la génomique, les big data en santé, ou encore les risques environnementaux et la prévention des cancers », affirme Olivier Exertier, Secrétaire général du CLARA.

Le plan d’actions du CLARA visera à consolider l’offre de services au plus près des attentes des équipes régionales et gage de levier de développement pour les projets de recherche. Pour cela, le CLARA s’attachera à déployer un partenariat emblématique signé en mars dernier avec l’Oncopôle du Québec, notamment sur les enjeux de la génomique, l’organisation des soins et le diagnostic du cancer.

« Notre labellisation nationale par l’Institut National du Cancer s’enrichit et se renforce de l’engagement des collectivités territoriales. Les conditions sont désormais réunies pour la structuration d’une véritable politique régionale de lutte contre le cancer. Le CLARA saura, comme par le passé quand il fut inventé par des décideurs politiques et scientifiques visionnaires, se montrer précurseur et pionnier de cette nécessaire et ambitieuse organisation territoriale. » déclare Véronique Trillet-Lenoir, Présidente du Directoire du CLARA.

Un programme scientifique riche, structuré en 4 parcours thématiques

Le programme de ces rencontres scientifiques est résolument placé sous le signe de la pluridisciplinarité et de l’innovation, pour aborder ensemble les grands enjeux représentés par les pathologies cancéreuses et permettre une meilleure prise en charge des patients.

Avec le parcours CÉLÉBRER, l’engagement qui anime le CLARA depuis 15 ans a pu être mis en lumière en présentant de belles trajectoires de projets qui témoignent de la vitalité de la filière régionale en cancérologie. Deux success stories ont ainsi été présentées par Alain Puisieux, Directeur du CRCL qui est revenu sur la genèse du Centre, et Alexander Scheer, Directeur scientifique de ERYTECH Pharma qui a présenté le parcours exceptionnel de cette entreprise, accompagnée par le programme Preuve du Concept CLARA à ses débuts.

Une table ronde organisée en présence des 5 membres fondateurs du Cancéropôle a également permis de dresser un état des lieux de la recherche en cancérologie ces 15 dernières années ainsi des perspectives à venir.

Le parcours PARTAGER a permis d’aborder les sujets d’actualités en oncologie, orientés cette année sur les nouvelles approches en prévention, la mécanobiologie appliquée à l’étude de l’environnement tumoral, les modèles précliniques pour le développement de nouveaux agents thérapeutiques, les enjeux de la médecine génomique ou encore les thérapies physiques innovantes.

Succès de la soirée grand-public, plus de 100 participants présents

une soirée d’échange à destination du grand-public sur le thème : « Prédire le cancer, mythe ou réalité ? » a été organisée en partenariat avec le Centre Léon Bérard, les Hospices Civils de Lyon ainsi que des associations et fondations de soutien à la recherche en cancérologie. Les interventions de trois spécialistes ont permis d’aborder les dernières avancées en matière de prédiction du cancer, sur des thèmes variés et connectés allant du dépistage au caractère prédictif de l’hérédité et de la prise de sang.

 

Le parcours INTERAGIR se place comme un véritable catalyseur de collaborations, en intégrant le Research2Business Oncology Meeting, la convention d’affaires du CLARA. 8 projets ouverts à la collaboration ont pitchés en plénière, l’espace de rendez-vous face-à-face a permis 240 rencontres entre de futurs partenaires.

 

Un showroom des innovations du CLARA

 Six entreprises accompagnées par le CLARA ont exposé leurs les produits et services. Ce showroom a mis en avant des réussites aussi bien dans le domaine du traitement des cancers avec les sociétés Erytech Pharma, EDAP TMS et NH Theraguix, que dans le domaine du diagnostic avec la société de technologie médicale Medimprint, ou encore dans le domaine de la prévention des cancers avec à la société infotech Dowino. Sans oublier les sociétés de biotechnologies qui proposent une offre de services innovante pour le développement de nouveaux médicaments telle que INOVOTION. 

Ce showroom des innovations en cancérologie illustre ainsi la diversité des produits issus du portefeuille de projets du CLARA. Les technologies présentées ont été ou sont actuellement soutenues par les partenaires historiques du CLARA, tels que les SATTs (Linksium, Pulsalys, Grand-Centre) et Lyonbiopôle.

Deux ateliers de sensibilisation à la valorisation

Réunissant pas loin de quarante participants, deux ateliers ont été organisés par les Sociétés d’Accélération du Transfert de Technologies, Pulsalys et Linksium sur les thèmes « Monter son équipe entrepreneuriale » et « Identifier les résultats valorisables de la recherche ».

Enfin, grâce au parcours INSPIRER, les jeunes talents de la cancérologie de demain, ont été mis en lumière avec la présentation de 114 projets de recherche lors de sessions posters. Nouveautés cette année, les Career Corner ont donné l’opportunité de découvrir les métiers des biotechs et des pharmas, avec l’intervention de 4 entreprises.

Des jeunes chercheurs primés

A l’occasion des deux sessions posters animées par un jury d’experts, plus de 110 communications affichées ont été évaluées et présentées. En partenariat avec la Fondation ARC pour la Recherche sur le Cancer, 6 jeunes chercheurs ont reçu un prix. Cette année, les jeunes chercheurs lyonnais ont été à l’honneur, les récompensant pour la qualité de leurs travaux :

Thème : Progression et résistance tumorale
Nabila Berabez, Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon

Mario Flores-Violante, Centre de Recherche en cancérologie de Lyon

Thème : Sciences Humaines & Sociales et prévention

Marine Genton, Laboratoire Hesper, Université Claude Bernard Lyon 1

Thème : Bioinformatique, modélisation, recherche clinique

Floriane Poignant, Institut de Physique Nucléaire de Lyon

Thème : Environnement, nutrition, épidémiologie

Manon Cairat, Centre International de Recherche sur le Cancer de Lyon

Thème : Nanomédecine, technologie pour la santé

Julien Bompard, Institut de chimie et biomichie moléculaires et supramoléculaires de Lyon

 

Download pdf

Haut de page