Zoom sur Pascal Roy, Pianiste, Professeur de Médecine, initiateur de concerts en faveur de la recherche sur le cancer

« Musique et recherche s’allient contre le cancer »

Concert en faveur de la recherche sur le cancer

Jeudi 26 avril, 20h, Salle Molière Lyon

Pascal Roy est Professeur de Biostatistique à la Faculté de Médecine de Lyon. Il dirige l’équipe Biostatistique-Santé de l’UMR CNRS 5558 où sont développés des modèles mathématiques appliqués à la recherche médicale à la fois clinique et fondamentale, et le Master de Santé Publique de l’Université Lyon-1. Cette équipe fournit des estimations de l’incidence et de la survie des cancers en France, analyse des études d’identification de biomarqueurs diagnostiques, pronostiques ou liés à la réponse thérapeutique, assure le développement de nouveaux schémas d’essais thérapeutiques dans le cadre de la médecine de précision, et contribue aujourd’hui à l’évaluation des performances des algorithmes d’intelligence artificielle.

Pascal, on vous connait en tant que Professeur de médecine, mais beaucoup moins en tant que pianiste. Pourriez-vous nous en dire plus sur votre 2ème passion ?

La recherche scientifique vise à acquérir de nouvelles connaissances. Dans le domaine des sciences du vivant, elle s’appuie sur l’interprétation de résultats d’études dont la typologie définit le niveau de preuve, la contribution effective des résultats obtenus à la connaissance. L’interprétation musicale transmet une émotion. A la recherche d’une nuance, d’un timbre, d’un phrasé, l’interprète est également chercheur. La finalité de cette recherche esthétique reste l’expression de l’émotion. Il s’agit de transmettre ici les émotions du compositeur, de l’époque, du passage interprété de l’œuvre. Il existe ainsi une réelle complémentarité entre la recherche scientifique, austère et cérébrale, et l’interprétation musicale sensible et communicante.

Passionné de musique, j’ai étudié le piano au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève dans les classes d’Henri Gautier et Harry Datyner. Interpelé par la diversité des interprétations musicales auxquelles nous avons aujourd’hui accès, j’ai poursuivi l’étude du piano sous la direction de Bruno Robilliard et de Jacques Rouvier, et dans le cadre de Masterclass avec Claire-Marie Le Guay, Ariane Jacob, Vladimir Viardo, et Georges Pludermacher pour me produire en récital ou en musique de chambre.

La semaine du 23 avril promet d’être une belle semaine de célébration des 15 ans du CLARA, 4 concerts sont prévus. Pourriez-vous nous en dire plus sur ce projet dont vous êtes à l’initiative et qui vous tient à cœur ?

Il a suffi d’évoquer le projet d’un concert caritatif destiné à soutenir la recherche en cancérologie pour obtenir une totale adhésion des solistes de l’Orchestre de l’Opéra de Lyon et de l’Orchestre Philharmonique de Berlin. Ainsi nos amis musiciens se sont réellement engagés pour accompagner les chercheurs soutenus par le CLARA. Associer des artistes à ce projet du CLARA, c’est aussi mettre en avant la complexité de la pratique médicale qui associe une technicité de plus en plus importante et cette relation singulière essentielle entre le patient et son médecin.

Deux concerts ont été programmés pour les patients du Centre Hospitalier Lyon Sud des Hospices Civils de Lyon et du Centre Léon Bérard. Un concert à destination des mécènes et partenaires a été programmé dans les Salons de l’Hôtel de Ville de Lyon. Finalement, un concert grand-public aura lieu le jeudi 26 avril Salle Molière à 20 heures. La Cancéropôle CLARA a su mobiliser les acteurs locaux de la Cancérologie, tout en s’impliquant largement dans l’organisation logistique de cet événement CLARA.

Au programme des 4 concerts seront interprétées des chefs-d’œuvre de Mozart et de Brahms. Nous espérons pouvoir rassembler l’ensemble des acteurs régionaux autour de ce projet associant la recherche médicale et la musique !

Vous donnerez donc, jeudi 26 avril un concert à destination du grand-public à la salle Molière de Lyon, dont les fonds seront dédiés à la recherche sur le cancer. Quel est le programme de cette soirée ?

Je serai entouré de quatre solistes internationaux, engagés dans cette action du CLARA à l’interface entre la recherche en cancérologie et la musique

  • Ewa Miecznikowska, Violoncelle Solo, Orchestre de l’Opéra de Lyon
  • Julien Beaudiment, Flûte Solo, Orchestre de l’Opéra de Lyon
  • Daniel Stabrawa, Concertmeister, Orchestre Philarmonique de Berlin
  • Ignacy Miecznikowski, Altiste, Orchestre Philarmonique de Berlin

Dans un programme musical comprenant 3 quatuors de Mozart et Brahms

Quatuor avec flûte KV 285 en ré majeur de Mozart

  • Allegro
  • Adagio
  • Rondo

Quatuor avec piano KV 478 en sol mineur de Mozart

  • Allegro
  • Andante
  • Rondeau

Quatuor avec piano op. 25 en sol mineur de Brahms

  • Allegro
  • Intermezzo
  • Andante con moto
  • Rondo alla Zingarese

Je tiens à remercier chaleureusement toute l’équipe du CLARA qui s’est engagé avec enthousiasme dans ce projet à l’interface entre médecine et musique, la ville de Lyon et l’ensemble des mécènes qui ont soutenu cette action.

Nous espérons un public solidaire et engagé dans la lutte contre le cancer !

Réservez vos places

18/04/2018


Haut de page